13 Sep La Femme Pakistanaise Victime de l’islam, Un Discours Qui se Vend Bien (Liberation)

Shame film by Mohammed Naqvi“Sharmeen Obaid-Chinoy et Mohammed Naqvi sont surtout identifiés à des films qui traitent de violences faites aux femmes.

Mettons d’emblée les choses au clair. Dans mon pays, les femmes souffrent. On a recensé au cours de l’année passée plus de huit mille cas de violences contre les femmes au Pakistan. Meurtres, viols, brutalités domestiques, crimes d’honneur, et, cerise sur le gâteau, blessures à l’acide, selon Amnesty International. Le fait qu’il s’agisse uniquement de statistiques, qui ne reflètent qu’une fraction du nombre réel des agressions, aggrave le constat.

Les mauvais traitements subis par les femmes pakistanaises relèvent d’un éventail de comportements, qui vont du patriarcat à la misogynie pure et simple. Toutefois, avant le 11 Septembre, leur sort laissait le monde indifférent. Le Pakistan était considéré comme un de ces pays obscurs où se produisent de vilaines choses. Tout cela a changé. Mon pays a pris de l’importance et, pour beaucoup, l’islam est devenu un épouvantail…”

Read the Story >